Reichs

          4ème de couv.

Une pétillante jeune femme en quête d’elle-même, Un perroquet au sens de l’à-propos déconcertant, Une vieille voiture bringueballante... Tous en route pour Hollywood ! Cette fois, la coupe est pleine ! A 25 ans, Maeve est sur le point de craquer. Alors qu’elle vient de perdre son job, ses parents ont décidé de lui couper les vivres pour l’aider à se prendre en charge… Ni une ni deux, Maeve, accompagnée de son perroquet Oliver, part refaire sa vie à Hollywood. Mais c’est compter sans le destin qui s’acharne. En pleine traversée des Etats-Unis, sa voiture rend l’âme au milieu de nulle part.
Voici Maeve coincée avec son perroquet, loin des siens, loin de son rêve, dans une petite ville perdue du fin fond de l’Arizona. Petite ville perdue certes, mais qui recèle bien des charmes, comme Maeve ne tarde pas à le découvrir... Au point de renoncer à rejoindre la mythique Hollywood ?

          Première phrase.

"Sincèrement, je ne voulais rien faire de mal."

          Citations.

"La clé, c'est de savoir ce que tu veux au fond de toi. PLus on désire quelque chose, plus l'entrainement délibéré est facile à supporter."

"Les anciens disent qu'on ne peut pas tuer l'émotion. On peut l'écraser, mais elle ne perd pas consistance: elle va s'étaler, filtrer à travers les brèches, trouver son chemin."

          Lilly's feeling.

J'ai été très heureuse d'avoir été sélectionnée pour ce partenariat, et remercie chaleureusement les Editions Oh! et Livraddict.

Le nom de l'auteur vous dit peut-être quelque chose. Normal, Kerry Reichs est la fille de Katy Reichs la maman de "Bones" (qu'il faudra que je lise un jour, car je suis une fan de la série). Mais le genre abordé est totalement différent. Ce roman est plein de fraîcheur et romantisme. C'est un road-movie de la Caroline du Nord à Los Angeles, en passant par de petites bourgades aux noms étonnants. D'accord l'histoire est peu originale mais ça fonctionne. Grâce à la fluidité du style, le lecteur la lectrice se laisse rapidement emporté par le récit et suit Maeve dans son périple.

Le personnage principal grandit au fil des kilomètres qu'elle parcourt et des rencontres qu'elle fait. C'est un fille pleine de pep's et très débrouillarde quand elle veut. Mais comme tout un chacun Maeve cache des blessures et des mauvais souvenirs avec lesquels elle va devoir apprendre à vivre. Je parle pour les filles ici, mais on s'identifie très facilement à ce personnage, et à ses mésaventures, même si au début je l'ai trouvé un peu superficielle. Oliver le perroquet a sa propre personnalité. Je sais, c'est drôle d'écrire ça. Mais c'est un personnage à part entière, qui donne un certain comique à certaines situations (parfois crispées dira-t-on). Il est adorable.

J'ai adoré l'ambiance et les personnages de Coin Perdu. Il y a aussi pour les amoureux Le livre qui bouge et des références à la littératures qui ouvrira peut-être de nouveaux horizons... Les personnages secondaires sont très attachants. Ils ont tous leur importance, que l'auteur développe en temps voulu. Ils donnent tout son cachet à ce petit bourg typiquement américain. J'ai trouvé certains passages à Los Angeles un peu longs, mais peut-être étais-je influencée par l'attraction de Coin Perdu. ^^

Un rebondissement un peu surprenant se produit vers la moitié du roman. Il arrive un peu comme un cheveu sur la soupe (sans mauvais jeu de mots) mais cela explique certaines attitudes de Maeve. J'ai trouvé pendant quelques chapitres que cela devenait  un peu "nombriliste" et surtout redondant, mais j'ai mes raisons pour penser ça, et ce n'est que mon opinion. Par contre il est rare de traiter un thème comme celui-là de cette façon, et je trouve ça très bien et très positif.

Attention SPOILER. Concernant le dénouement, totalement convenu mais obligatoire (sinon j'aurai été déçue), j'ai été un peu frustrée sur la façon dont il est amené. Cette dernière scène est un peu bizarre je trouve (peut-être un peu bâclée?). J'aurai plutôt vu un aperçu du festival des fleurs mauves parsemé de quelques retrouvailles... mais ce n'est que mon avis de fleur bleue.^^

Petite observation d'une fille un peu pinailleuse, sur la couverture, la femme aurait du avoir des tresses avec des chaussettes colorées (je l'avais dit que j'étais une pinailleuse). ^^ J'aurais bien vu également une vieille voiture américaine mais surtout un perroquet!

          En bref.

Malgré quelques bémols, c'est un livre touchant et plein de fraîcheur qui donne le sourire. Plein de philosophie, il parle de la vie avec ses bons et ses mauvais côtés. C'est un joli roman d'(ré)apprentissage très divertissant.

          D'autres avis de lectrices & lecteurs.

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoile

OHEDITIONS          &          livraddictlogo

ABC 2012

63977422_p