Taniguchi  Taniguchi2

          4ème de couv.

Hiroshi Nakahara est dans la force de l'âge. Un peu plus que ça, même; à 48 ans cet homme d'affaire est très occupé, pris par sont travail et les voyages que cela implique.
L'histoire commence donc fort logiquement dans une gare. Notre héros prend son train, mais s'aperçoit bien vite qu'il s'est trompé... et ne tarde pas à comprendre qu'il retourne en fait vers sa ville natale qu'il n'a plus vu depuis bien longtemps.
Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, il profite du temps à passer dans sa ville pour la redécouvrir, la visiter. Ses pas l'amènent au cimetière, vers la tombe de sa mère. Pendant qu'il se recueille, il est pris de vertige. Et il se retrouve jeune homme, dans le passé, dans son passé, mais avec ses souvenirs, sa perception et sa maturité d'homme. Le passé devenu présent se déroulera-t-il de la même façon ?

          Première phrase.

"Les évènements étranges que je vais vous conter ont commencé en gare de Kyôto, où je venais de prendre le train du retour pour Tôkyô.

          Lilly's feeling.

Je n'arrive pas à attribuer le terme de manga à cet ouvrage. Je l'assimile davantage à une bande dessinée au trait fin et au scénario élaboré. Selon moi, un manga est un ouvrage de format plus petit, se lisant à partir de la fin, s'adressant aux adolescents et au trait caractéristique, ce qui n'est absolument pas le cas de "Quartier lointain".

Jiro Taniguchi est un auteur de mangas Seinen, ce sont des ouvrages qui s'adressent aux jeunes adultes entre 15 et 30 ans, et qui abordent "  les sujets de manière plus sérieuse, plus crue et parfois plus violente. Le style graphique en est affecté, avec une utilisation plus approfondie de la trame, des traits plus travaillés, une recherche plus poussée dans la mise en page. Enfin les personnages sont décrits comme plus complexes (...)" (Source Wikipedia).

Pour en revenir à "Quartier lointain", dès les premières pages j'ai pensé au style et à l'atmosphère des histoires de Hayao Myasaki, que j'adore, et qui a mis - entre autres - en images "le chateau de Hurle". Je le vois tout à fait  réaliser cette histoire en un film d'animation. ^^

"Quartier lointain" est une histoire toute en délicatesse et en nostalgie, transcrite à travers un trait tout en finesse et en émotion. C'est un retour dans le passé, un retour en enfance, dans ce quartier lointain, dans le but peut-être d'en changer le cours, ou juste de comprendre ce que l'on a vécu à travers des yeux d'enfant. Qui n'aimerait pas faire un saut dans son enfance, pour revivre des moments simples, revoir des visages du passé...

Petite anecdote, Jirô Taniguchi est né à Tottori, une des villes dans laquelle se passe l'histoire. L'auteur a obtenu plusieurs prix pour récompenser l'excellence de cette histoire.

          En bref.

Cette histoire, à la trame simple, parle avec justesse, une pointe de psychologie et une pointe de fantastique, de l'enfance et de ces actes manqués. Après cette très belle lecture, j'ai hâte de découvrir l'oeuvre de Taniguchi, et cette fois s'il y a plusieurs tomes je les prends tous en même temps pour éviter le suspens que j'ai vécu avant de pouvoir emprunter le second tome!!!

          D'autres avis de lectrices et de lecteurs.

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Baby mangas

63977422_p