Lee

          4ème de couv.

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au coeur de la lutte pour les droits civiques des noirs aux États-Unis - connut un tel succès. Mais comment ce roman est-il devenu un livre culte dans le monde entier? C'est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le prix Pulitzer en 1961, "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier.

          Première phrase.

"Mon frère Jem allait sur ses treize ans quand il se fit une vilaine fracture au coude mais, aussitôt sa blessure cicatrisée et apaisées ses craintes de ne jamais pouvoir jouer au football, il ne s'en préoccupa plus guère."

          Lilly's feeling.

Ce roman est un vrai beau coup de coeur pour moi, dès que j'ai commencé à le lire j'ai retrouvé cette atmosphère à la "Tom Sawyer" de l'enfance et de son impétuosité. Livre initiatique sur l'enfance, l'histoire est racontée par Scout, une fillette de 6 ans (au début du récit) plutôt volontaire et assez mature pour son âge. Je n'n dirais pas trop sur ce livre pour éviter tout spoiler, mais jsute assez pour vous intriguez suffisament.^^

A travers le regard de cette enfant, Harper Lee décrit une société très rigoriste, qui malgré l'époque du récit - les années 1930 - reste encore très raciste. La guerre de sécession est derrière eux, pourtant ils conservent leur mentalité de sudiste. Le thème du racisme (sachant que le livre est paru durant les années ou les noirs se battaient pour leurs droits civiques) est omniprésent, à différents degrés. Les pires de tous sont les "mords-la-paille" de blancs, miséreux et vivant aux crochets de cette société. Je ne rentrerai pas dans ce débat qui me hérisse le poil d'avance. Je dirais juste que c'est l'élement déclencheur de cette histoire, qui enleva les derniers voiles d'innocence à Jem & Scout.

Les personnages sont tous très attachants. Le lecteur s'imerge facilement dans la vie du quartier et de la famille. Il y a le grand frère protecteur de Scout, à la période où il quitte le monde de l'enfance pour devenir un homme. Dill, le copain de vacances des enfants Finch, un peu abandonné et plutôt sensible et romantique. Parmi les voisins, il y a le mystérieux Boo Radley, et la piquante Miss Maudie. Mais par dessus de tout, j'ai adoré Atticus. C'est vraiment un personnage magnifique, plein de droiture, d'idéalisme et de gentillesse. Il tente de conserver pour ses enfants une image juste du monde. C'est un enjeu élevé car perdu d'avance, mais noble.

L'écriture d'Harper Lee (quand j'ai ouvert pour la première fois ce livre, je croyais que c'était un homme ^^) est agréable et fluide, la traduction est très bien. Elle donne corps à ses personnages sans problème. Le lecteur accompagne émotionnellement les personnages, il a peur avec eux, il est enthousiaste durant les bêtises. Bref il est heureux. Un petit détail m'a un peu chiffonnée, mais ça c'est mon côté fleur bleue. L'auteur ne dit absolument rien sur la mère de Scout & Jem, si elle a disparu depuis longtemps, ni si elle manque aux enfants, ni comment elle était... Il n'y est fait que très peu allusion. C'est peut-être volontaire mais plutôt étrange que des enfants de cet âge ne parlent jamais de leur mère.

          En bref.

Pour un relecture, je ne renie absolument pas le coup de coeur que j'ai eu pour ce livre, la première fois que je l'ai ouvert. Lisez-le!

          Mes compagnons de [LC] organisée par Aaliz: Aurelie., Julien le Naufragé, Meldc, Mimi54, Rose,

          Pour en savoir plus sur l'auteure et sur le livre.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Challenge drame

63977422_p