Gaiman

          4ème de couv.

Coraline vient de déménager et découvre son environnement, une étrange maison qu'elle et ses parents partagent avec des voisins peu communs : deux anciennes actrices et un vieux toqué éleveur de souris savantes. "Je suis une exploratrice !", clame Coraline. Gare pourtant : derrière la porte condamnée, un monde magique et effrayant l'attend.

          Première phrase.

"Coraline discovered the door a little while after they moved into the house."

          Lilly's feeling.

J'ai lu "Coraline" en anglais, et j'avoue que ce n'est que ma seconde lecture en VO, et mon tout premier livre de Neil Gaiman. Mais j'avoue aussi que ça ne sera pas mon dernier.  Le fait de lire un livre en langue étrangère mais une barrière (et non des moindres selon moi) entre le lecteur et l'histoire (à moins d'être totally  bilingual ^^). J'ai eu du mal à entrer dans le texte, et à faire "corps" avec le récit. Mais je suis contente d'avoir fini le livre.

L'histoire en elle-même est d'un genre que j'aime beaucoup, un peu à la Tim Burton. J'ai hâte de regarder le film pour savoir si j'ai raison d'imaginer cet univers en référence. Ce côté "noir" caractérisé par l'autre mère est vraiment angoissant, voire peut-être malsain. Mais même avec le handicap de la langue, j'ai bien ressenti les moments d'angoisse et de suspense, surtout vers la fin du récit. Pour un récit ciblé jeunesse (c'est d'ailleurs pour cette raison que je me suis lancée dans sa lecture en VO) il doit facilement passé pour les grands, sans tomber dans le niais.

Concernant les personnages, je ne me suis pas particulièrement attachée à Coraline, malgré le fait qu'elle soit très débrouillarde et plutôt intelligente dans son genre. Par contre j'ai vraiment aimé les voisins (les vrais bien-sûr), leurs côtés excentriques sont vraiment bien utilisés par l'auteur. Les animaux ont aussi beaucoup d'importance dans ce conte, mais je pense être passée à côté de quelques subtilités en ayant lu le texte en VO.

Mon édition étant illustrée d'un chat noir en haut de chaque chapitre, et d'un dessin représentant l'une des scènes lues, le tout monochrome. C'était très agréable, même si les dessins étaient du style angoissants.

          En bref.

Ce conte "gothique" m'a plutôt plu, Coraline est un peu une Alice au pays de l'angoisse. Je conseille cette lecture aux grands comme aux petits (attention aux frissons), et moi je vais relire ce court roman en français. ^^

         Mes compagnons de [LC] organisée par Kik: Flo Boss, Platinegirl, Pomm, Tsuki, Gr3nouille2010, Lynnae, HabitantofStoMarmotte, Luna, PetiteMarie, Bykiss, Lyiah, Marii, Jelydragon, Zazou8888,

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur le livre.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoile

63977422_p