Larsson 

          4ème de couv.

Ancien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire.

          Première phrase.

"C'était maintenant devenu un évènement annuel."

          Lilly's feeling.

Il faut savoir que de moi-même je n'aurai probablement jamais lu cette saga, elle m'a été offerte parce qu'à l'époque elle faisait un tabac dans toutes les bonnes librairies. Est-ce que j'ai apprécié? C'est ce qu'on va  savoir.

Question design, j'aime beaucoup ces grandes couvertures noires, avec le dessin au centre, comme un portrait un peu malsain, un peu glauque... Ça crée une ambiance un peu particulière juste avant l'ouverture du livre. Le lecteur s'imagine forcément quelque chose en lien avec cet écusson. J'adore les titres à rallonge de la saga, ils ont un petit côté déjanté qui me fait tout de suite pensé à Lisbeth.

Millénium est un thriller haletant très bien construit. Le démarrage, c'est comme un bon vieux diesel : faut que ça chauffe, mais le tome s'achève dans un grand dérapage contrôlé. L'auteur introduit avec une précision chirurgicale, la situation et les personnages; ce qui permet ensuite au lecteur de suivre l'enquête sans problème. Le côté barbant, ce sont toutes ces explications sur l'économique, la finance et l'affaire Wenneström. Le rythme s'accélère ensuite et le suspense augmente. Le lecteur essaie de trouver une solution au mystère "Harriet Wangler", comme dans un livre de détection. Par contre je n'ai pas découvert la véritable solution de cette énigme avant la fin, mais j'avais deviné certains éléments. Ah ah! ^^. La fin de ce tome laisse supposé que la relation entre les deux protagonistes principaux va évolué, mais dans quel sens : mystère. Reste plus qu'à lire le second tome.

Concernant les personnages, Lisbeth et Mikael sont les piliers de l'écriture, chacun a été créé avec soin. Ils ont de l'épaisseur et du caractère. Tous deux commencent le récit dans une situation délicate, si ce n'est précaire, pour terminer en beauté chacun dans leur domaine de prédilection. Je ne sais pas si le fait que le lecteur soit une fille ou un garçon détermine son attachement aux personnages, mais entre Lisbeth et Mikael, je me sentais plus proche de la jeune femme, pas si fragile que ça finalement.  Le seul bémol concerne un certain passage plutôt trash avec Burjman que je surnommais dans ma tête "barge man". Je suis restée scotchée, voire pétrifiée sur mon livre pendant quelques minutes quand même. Je ne m'y attendais pas du tout.

Pour résumer, j'ai trouvé les personnages très bien construits et l'intrigue est menée de main de maître, malgré ces débordements économico-financiers auxquels je suis totalement hermétique même s'ils ont leur utilité. C'est long et ennuyeux. La fin de ce tome est un feu d'artifice d'actions et une ouverture sur la suite de la saga. J'ai lu les deux autres tomes, mais c'est celui-ci que j'ai préféré. A sa mort, l'auteur laisse derrière lui un 4ème tome qui ne verra probablement jamais le jour (même s'il est écrit aux 3/4) pour des raisons financières et judiciaires. Dommage. J'aurai aimé savoir ce qu'il réservait à ses personnages vu comme il les met à l'épreuve dans les ouvrages déjà parus. Tant pis.

          En bref.

C'est un thriller policier à lire, au minimum pour découvrir la plume affûtée de Stieg Larsson, et ainsi savoir ce qui est arrivé à Harriet quand même!

          C'est une série: - tome suivant "La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" puis "La reine dans le palais des courants d'air".

          D'autres avis: Jess, Baba, Nelfe, Horror, Tousleslivres, Calypso.

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur la saga.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Challenge polar

63977422_p