Tolkien Tolkien2 Tolkien3

          4ème de couv.

Un jeune Hobbit nommé Frodon Sacquet, hérite d'un anneau. Mais il se trouve que cet anneau est L'Anneau UNIQUE, un instrument de pouvoir absolu crée pour Sauron, le Seigneur des ténèbres, pour lui permettre de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. Frodon a donc comme mission de détruire l'anneau en le jetant dans les laves de la Crevasse du Destin où l'Anneau à été forgé et ainsi le détruir pour toujours. Pour cela, Frodon sera aidé d'une Compagnie constituée d'Hobbits, d'Hommes, d'un Magicien, d'un Nain, et d'un Elfe, Un tel périple signifie s'aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d'Orques maléfiques.

La Compagnie doit non seulement combattre les forces extérieures du mal mais aussi les dissensions internes et l'influence corruptrice qu'exerce l'Anneau lui-même sur Frodon...

          Première phrase.

"Ce livre traite dans une large mesure des Hobbits & le lecteur découvrira dans ses pages une bonne part de leur caractère et un peu de leur histoire."

          Citation.

"Un anneau pour les gouverner tous. Un anneau pour les trouver. Un anneau pour les amener tous, et dans les ténèbres les lier."

          Lilly's feeling.

A travers cette chronique va être résumée et commentée une saga d'environ 1500 pages!!^^ Ça ne va pas être évident. L'univers décrit par l'auteur est riche et très détaillé (langage elfique, carte de la terre du milieu...), de même que l'histoire est dense, intéressante et pleine de rebondissements. C'est un monde à connotation médiévale, avec des guerriers, des clans, des tribus, des armes, des combats, des guerres...

Le premier livre s'ouvre sur la vie (avec ses us et coutumes) des Hobitts. Le lecteur aura déjà rencontré ce petit peuple dans le roman "Bilbo le Hobitt". C'est une sorte d'introduction à la trilogie de l'anneau, destinée aux plus jeunes. Le monde des Hobbits est très travaillé comme tout le reste des livres d'ailleurs. Dès l'anniversaire de Bilbon, l'oncle de Frodon, la trame du "seigneur des Anneaux" est déjà mise en place par l'auteur. L'écriture de Tolkien s'inspire du vieil anglais, et fait travaillé l'imagination du lecteur. Le style est très descriptif et détaillé voire trop. Un exemple vient tout de suite en tête, le lecteur se souviendra des pages de chansons par exemple. C'est un peu poussé, non? ^^

Après ce tome d'ouverture, on entre dans l'action avec la séparation de la communauté de l'anneau, que l'on suit au fur et à mesure de leurs mésaventures. Golum entre en scène, ainsi que d'autres personnages comme les Ents. C'est aussi le début des grandes batailles. Ce second tome est plus appréciable car il laisse plus de place à l'action et à la psychologie des personnages qu'aux descriptions.

"Le retour du roi" est le dernier tome de cette magnifique trilogie. Les membres de la communauté voguent chacun vers leur destin, des héros naissent et meurent. C'est également l'affrontement final au travers de deux grandes batailles, à Minas Tirith & dans les plaines de Pelennor. Frodon & Sam, eux, arrivent au Mordor. Il y a des moment très émouvants (coeurs sensibles, attention). Mais Tolkien n'achève pas son récit à la fin de la quête, il montre ce que chacun devient et comment ces héros ont été transformés par cette épopée. Mais tout n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît.

L'histoire est complexe, et de nombreux personnages interviennent, en lien avec cet anneau et la dangereuse mission confiée à Frodon. Les personnages dans "Le seigneur des Anneaux" sont nombreux (peut-être trop aussi?), très différents les uns des autres et pas développés de la même façon selon les nécessités de l'histoire. Il y a de beaucoup de peuplades, de guerriers redoutables, d'animaux... Contrairement à ce que l'on pourrait pensé, Frodon n'est pas un de mes personnages préférés, même s'il est très important pour cette quête. Le seul point intéressant le concernant, est que c'est un peu un anti-héros. Il n'a aucune capacité particulière, aucun don pour le combat, l'aventure... Les hobitts aiment leur confort, sont plutôt (très) sédentaire. Gandalf est un élément clé de l'histoire, il est le déclencheur de la quête de Frodon, et son guide. Il sait beaucoup de choses mais divulgue ses informations au fur et à mesure. C'est un parallèle de Merlin en quelque sorte. Aragorn est un personnage mystér
Le Seigneur des Anneaux (Bande annonce)ieux dont le lecteur ne sait pas grand chose au début, mais une certaine confiance se dégage de lui.

Exceptionnellement, on pourra se demander s'il n'est pas plus judicieux de regarder les films avant de lire "le seigneur des Anneaux", face à la densité textuelle et descriptive de J.R.R. Tolkien. Cela dépendra de chacun, mais permettrait peut-être de trouver plus d'intérêt à cette lecture...^^

           En bref.

Les écrits de Tolkien sont à l'origine de la Fantasy. Ce ne serait que parjure de prétendre aimer ce style de littérature sans avoir lu cette oeuvre, source d'inspiration de nombreux livres, films et même jeux vidéo...^^ Donc à lire une fois dans sa vie pour se faire sa propre opinion.

          C'est une trilogie: "La communauté de l'anneau" - "Les deux tours" - "Le retour du roi".

          D'autres avis: Nanet, Walpurgis, Mypianocanta, Julien-le-naufragé, Sollyne, Taliesin.

          Pour en savoir plus sur l'auteur et sur la trilogie.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoileétoile

Challenge fantasy

63977422_p