Doyle

          4ème de couv.

Des cris lugubres résonnent sur la lande...
Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l'origine de la mort de sir Charles Baskerville. Maudit soit Hugo, l'ancêtre impie et athée, qui provoqua, en son temps, les forces du mal !
Mais Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu'il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l'héritier nouvellement débarqué d'Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin à ces spéculations. Pourtant, la mort a frappé plusieurs fois sur la lande. Et le manoir est le théâtre de phénomènes bien étranges... Se peut-il que la malédiction des Baskerville pèse encore ?

          Première phrase.

"Ce matin-là, M. Sherlock Holmes qui, sauf les cas assez fréquents où il passait les nuits, se levait tard, était assis devant la table de la salle à manger."

          Lilly's feeling.

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé le duo culte de Sherlock Holmes & du Docteur Watson, personnages que je n'avais pas revus depuis le collège. Ah, nostalgie quand tu nous tiens.

Sur la lande, le manoir des Baskerville battu par les vents, donne des frissons rien qu'à son évocation. J'ai retrouvé un peu le malaise et l'atmosphère ressentit lors de ma lecture des "Hauts de Hurle-Vent" d'Emily Brontë. L'ambiance est sombre presque gothique, à la limite du fantastique. L'évocation des landes donne un souffle glauque & oppressant. Le lecteur s'attendrait presque à entendre retentir le cri de la Banshee.^^

Sir Conan Doyle a un style fluide et rythmé qui permet à l'intrigue de ne pas s'essouflée, tout au long des investigations de notre célèbre limier et de son compère. L'histoire est bien construite, et cette lecture réserve quelques surprises, la tension monte progressivement jusqu'au dénouement. L'auteur a bien rodé son écriture, et le système de fonctionnement de ses personnages. Chacun a une place bien définie. Sherlock est le célèbre détective très doué et très intelligent mais associal sur les bords. Le bon Docteur Watson le connecte à la réalité, et lui donne son équilibre. L'histoire est relatée à travers la voix de ce dernier, témoin de toutes les aventures de son ami.

Malgré le contexte dans lequel se déroule le récit, et que j'ai vraiment adoré; j'ai trouvé que Sherlock était moins "dynamique" (en fait je ne sais pas trop comment décrire ce ressenti) que dans mon souvenir. Je crois que je relirais une autre de ses aventures pour voir si cette impression perdure.

          En bref.

Cette enquête écrite par Arthur Conan Doyle, est un grand classique du policier, à l'égal d'Agatha Christie. Néanmoins pour ceux qui découvrent Sherlock Holmes sur le tard, cette intrigue peut paraître un peu "désuète" (?), voire un peu terne. C'est loin d'être mon cas, même si ce n'est pas mon enquête préférée du mytique limier, opiomane et violoniste à ses heures perdues. Mais peut-être n'aurai-je pas choisi cette enquête pour le faire découvrir à un novice.

          D'autres avis: Marmotte, Tam, JwPack, Flof13, Marion, 100choses.

          Pour en savoir plus sur l'auteur et le livre. Ce dernier est en accès libre ici.

          Note          étoileétoileétoileétoileétoileétoile

Challenge polar

63977422_p